Tananarive ou Antananarivo

Ville de Tananarive ou Antananarivo

Historique

Pour les voyageurs qui arrivent à l’aéroport international d’Ivato, Tananarive, la capitale de Madagascar est incontournable. Antananarivo pour les locaux, c’est « la ville des milles », « la cité de milles guerriers » ; les anciens l’appelaient « Vohitsara » ou « Cité de beauté ».
Edifié par les collines historiques de l’Imerina et se rizières, la capitale Malgache se caractérise par ces marchés à ciel ouvert, ses escaliers et ruelles, ses temples et monuments anciens, ses maisons traditionelles en briques qui se mélangent, parfois, avec de nouvelles architectures modernes…
Tananarive est connue comme une ville d’altitude, une ville historique par son passé (Royal et colonial). En effet, c’est dans cette ville que les différents royaumes et administrations coloniaux s’y établissaient.
Depuis l’indépendance de Madagascar en 1960, Tananarive est devenue d’office la capitale de Madagascar, ainsi, centre économique, culturel et administratif du pays.
Aujourd’hui, la ville capitale est en pleine mutation, avec l’aménagement des nouveaux quartiers et les rénovations, les constructions des bâtiments dans les quartiers populaires (Behoririka, Ampefiloha, 67ha…).

Socio-économique

Actuellement, la ville d’Antananarivo compte plus de 1,5 millions de personnes avec une superficie de 19000 Km².
Les langues utilisées par les Tananariviens sont le Malgache et le Français.
Les principales activités économiques sont l’agriculture et l’élevage, le commerce, les prestations de service, l’industrie de transformations des produits (boissons, textiles, agroalimentaire,…), l’administration…
La ville est cosmopolite avec une dominance Merina et quelques communautés étrangères (Comoriens, français, Indiens et pakistanais,…).
Pour les hommes d’affaires, Tananarive offre plusieurs opportunités d’affaires avec ses différentes sociétés et ses centres commerciaux éparpillés dans la ville.
Pour les étudiants qui veulent poursuivre leurs études, ils seront bien reçus par les différentes facultés, instituts, écoles professionnelles et spécialisées.
Pour ceux qui veulent prendre des vacances, Tananarive est une ville accueillante et divertissante.

Plats traditionnels

Les plats nationaux sont le « romazava » : un bouillon parfumé à base de brèdes, le « ravitoto » : des feuilles de manioc pillées mijotées avec ragoût de viande et du jus de coco, mais dans la rue, on peut facilement déguster du manioc grillé, du « mafo gasy » : galette de farine de riz, des brochettes (masikito), des sambos (beignets de viande et de légumes), des yaourts et des jus naturels faits avec des fruits exotiques.

Saisons climatiques

La ville se situe dans les hautes terres, avec une altitude moyenne de 1200 à 1500 mètres. Elle connait un climat tropical humide, caractérisé par une température moyenne de 18°C et des précipitations moyennes de 1357mm/an.
Il n’y a que deux saisons : l’hiver et l’été ; la saison des pluies et des cyclones, et la saison sèche. Pendant l’été, la température peut monter jusqu’à 27°C, tandis qu’en hiver, elle peut descendre en dessous de 15°C.

Conseils de sécurité

Avec la surpopulation et l’exode rural, le chômage devient important et la mendicité est très répandue. Pour cela, il faut faire attention à vos affaires. Cependant, la ville n’est pas aussi dangereuse que cela. Il faut éviter les quartiers sensibles, les bas quartiers et les petites ruelles.
Si vous venez pour quelques jours de vacances, il n’est pas nécessaire de louer une voiture, un taxi fera l’affaire. Pour vos déplacements en province, vous pouvez prendre l’avion, le taxi-brousse…
Il vous sera proposé d’effectuer du change dans la rue, ceci est dangereux et formellement interdit, vous encourrez de fortes amendes et même une expulsion immédiate du territoire.
Eviter d’effectuer vos paiements avec des grosses coupures, les commerçants ou prestataires de services n’ayant pas forcément de la monnaie à vous restituer.

Conseil santé

Aucune vaccination n’est obligatoire, il est par contre conseillé de vérifier avec votre médecin traitant si vous êtes à jour des vaccinations recommandées contre : le tétanos, la fièvre typhoïde, la fièvre jaune, la poliomyélite, les hépatites A et B, le choléra, la diphtérie, et la méningite à méningocoques A et C pour les adolescents et les enfants qui séjournent plus d’un mois dans le pays. Si vous effectuez de longs séjours en brousse, prévoyez un vaccin antirabique.
Il est conseillé de souscrire à une assurance de rapatriement sanitaire internationale avant le départ.
Traitement préventif antipaludéen indispensable, il doit démarrer la veille de votre départ, le risque existe toute l’année et dans tout le pays, bien que les zones côtières soient les plus exposées. Le Paludisme est à l’état endémique dans tout le pays.
Médicaments habituellement conseillés : des médicaments antipaludéens, des pansements et trousse médicale…

La monnaie et le change

La monnaie locale est l’Ariary (AR), 1 Euro (1€) est égal à +/- 2300 Ar et un Dollar (1$) s’échange contre +/- 1600 Ar.
Les chèques de voyages sont monnayables dans toutes les banques et certains grands hôtels les acceptent en paiement. Attention toutefois, en raison de l’augmentation des fraudes, il vous sera difficile de changer ces chèques en dehors de Tananarive.
Les cartes bancaires sont acceptées dans les hôtels haut de gamme et certaines boutiques, elles sont aussi acceptées par les agences de voyages et les compagnies aériennes. Les distributeurs à billets sont existants que dans la capitale et les villes principales. Les retraits avec cartes bancaires peuvent se faire dans les banques. Les principales banques sont BTM-BOA, BFV-SG, BNI-CA, BMOI-BNP, qui possèdent des agences bancaires dans toutes les villes de province, ces banques peuvent être un interlocuteur valable pour vos éventuels problèmes d’argent.
A Antananarivo, les banques sont ouvertes de 8h00 à 15h30 en heures continues, avec de légères variations d’horaires selon les banques. En province, elles sont généralement fermées de 12h00 à 14h00. Un montant de 400000 Ariary est autorisé à chaque entrée du passager.

Communication

Les numéros téléphoniques passent de 5 chiffres à 7 chiffres selon les opérateurs (Telma, Zain, Orange) ; le code du pays est le 261, suivi du code opérateur (20 pour le Telma, 33 pour Zain et 32 pour Orange). Il existe un indicatif téléphonique pour chaque zone de Madagascar.
La téléphonie, le fax et le réseau internet ainsi que les téléphones publics fonctionnent correctement dans les villes. La téléphonie mobile GSM est très développée et dessert les grandes villes. Chacun des opérateurs offrent des services de téléphonie mobile. Pour Internet, il existe plusieurs Cybercafés, presque dans chaque coin de rues. Les tarifs sont assez abordables, mais la vitesse de connexion est parfois lente.

Articles de souvenirs

Pour les articles de souvenirs, il existe plusieurs magasins et boutiques spécialisés pour ce genre d’articles. Il sera facile pour vous de trouver des maquettes de bateaux, des braderies, des pierres précieuses, des paniers, des nattes, des objets en corne de zébu, des épices et vanille, des bois sculptés, de la marqueterie, des masques en ébène, des statues en palissandre, des « valiha » (instruments à cordes malgache).

Lieux à visiter

A Tananarive et ses alentours, il y a matière à visiter. Il y a la haute ville : Anatirova ou le palais de la reine, la porte du Rova, les tombeaux royaux, le palais du premier Ministre ou palais d’Andafiavaratra, la maison de Jean Laborde et admirer le panorama sur la ville basse ; la ville basse avec ses marchés (Zoma, pochard, la digue et petite vitesse, pavillon d’Anakely, bouquinistes d’Ambohijatovy, le coum), ses musées (art archéologique, géologie), les parcs de Tsimbazaza et ses musées, le lac Anosy, l’avenue de l’indépendance, les rives de l’Ikopa..
Vous pouvez aussi profiter des lieux dans la périphérie, comme Ambohibao sur la route de l’aéroport, Ambatofotsy sur la route nationale 7, Ilafy là où il y a le Rova d’Ilafy et son petit musée historique, Ambohimanga et Ambohidratrimo avec ses anciens palais…

Loisirs et distractions

Il est possible de rester à Antananarivo et ses environs durant plusieurs jours voire un séjour complet sans s’y ennuyer.
En effet, la journée vous pouvez visiter la ville et ses différents sites historiques, profiter des bars et des restaurants, visiter les marchés en plein air, les boutiques et les centres commerciaux et les marchés Artisanaux… A noter que l’horaire d’ouverture des magasins est de 9h00 à 19h00 pour la plupart, mais certaines boutiques ouvrent leurs portes à partir de 7h00.
La nuit, pour les noctambules, Tananarive est riche en animation. Vous pouvez profiter des différentes soirées s’organisent en ville : cabaret, concert, karaoké, discothèque…
A Antananarivo, on compte plusieurs stations radiophoniques et sept télévisions locales : OTV RTA, Record Télé, MATV, TVM, Ravinala et MBS. En province, on capte une à deux stations : la télévision nationale et TVM. Dans les hôtels de haute gamme, souvent, vous pourrez profiter de la télé par satellite.