Un lac avec une légende

lac salé comore

La cuisine de cet archipel est très savoureuse et la mise en place est relativement simple. On doit cela par l'incorporation d'ingrédients donnant une saveur particulière coomme la vanille, la cannelle mais aussi il ne faut pas oublier la cardamome et surtout la crème de coco. Qui viennent s'ajouter à l'ensemble des plats préparés. Le riz trouve souvent sa place à côté des viandes et du poisson mais aussi l'igname et le taro qui sont issus de l'agriculture local sont employés.

Quel poisson ? Les eaux regorgent dr thon, mais aussi les pêveurs ramènent du mérou et du poulpe. Comme plat national il faut coter le poisson au coco qui est vraiement délicieux. En faite toute cette cuisine local est à découvrir pour le palais.

Il existe des influence culinaires dans cette cuisoine comorienne, entre autre venu d'Inde comme des caris et des samousas (beignets épicés farcis à la viande et aux légumes). Mais aussi venus d'Afrique et de Madagascar. Le voyageur pourra manger des anchar de morue, des vermicelles à la comorienne (tambi). Il ne faut pas oublier non plus du pilaf au poulet.

La production locale de fruits tropicaux est importante et permet d'amener de bonnes citamines au corps comme la mangue, litchis, papaye. Ces fruits sont disponibles en jus ou découpés.

Les Goula-goula (beignets Mahorais)

Tout d'abord c'est la photo qui se trouve en-dessous. Les goulas goulas sont des beignets comoriens, pour la recette il vous faudra : -1kg de farine -500g de sucre -1litre de lait -1/2 sachet de levure

goula-goula

Maele ya nazi (riz au coco)

Plat du riz comorien avec de la poudre de coco, des tomates, un citron, 1 échalote et bien sur l'ingrédient principal, le riz.

 Maele ya nazi (riz au coco)

Mkatre woi boitamou

Gâteau à la noix de coco très simple à préparer pour ceux qui veulent se lancer dans l'art culinaire mais vraiment délicieux. Au niveau des ingrédients il faut de la farine de riz mais attention pas n'importe quel riz. De la noix de coco rapée, un oignon rouge et chose amusante un pigment. On commence par allumer son four et couper les ognons en fines lamelles ainsi que le pigment.

Mkatre woi boitamou